Les micro-crèches Lovely BB

Lovely BB

Situées dans les départements des Yvelines et des Pyrénées-Orientales dans nos micro-crèches travaillent trois professionnelles de la petite enfance qualifiés, ayant : soit un minimum de 5 ans d’expérience, comme assistante maternelle agréée, soit 2 ans d’expérience auprès de jeunes enfants et une qualification de niveau V minimum (CAP petite enfance).

A ces dernières, s’ajoute une éducatrice de jeunes enfants qui a une mission de supervision et doit se rendre sur place 6 heures minimum par semaine.

Chaque micro-crèche adopte son propre mode de fonctionnement. Elle est libre de fixer ses conditions d’inscription. Il faut donc se renseigner directement auprès de la structure. Pour connaître les micro-crèches près de chez vous, vous pouvez vous adresser au Conseil général de votre département

Entre l’accueil collectif et individuel, les micro-crèches semblent une solution attrayante, autant pour Bébé que pour ses parents. Ce type d’établissement se révèle être un bon compromis entre la nourrice individuelle et la crèche collective. Placé dans un cocon, Bébé se sociabilise sereinement. Il s’habitue à côtoyer différentes nourrices et plusieurs enfants, sans pour autant être perdu dans une trop grande collectivité. Pour les parents aussi, c’est le bonheur. En principe, ils peuvent décider chaque semaine du planning de garde. Et pour ceux qui ont des horaires atypiques, les assistantes maternelles peuvent aménager leur temps de travail en fonction du nombre de petits à surveiller.

La crèche favorise un comportement plus empathique

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Inserm a mis en avant certains avantages de la crèche. L’étude a regardé les différences de comportement entre les enfants gardés chez eux par les parents, les grands-parents, voire même une voisine, ceux pris en charge par une assistante maternelle, et enfin les petits gardés en collectivité comme la garderie  ou la crèche.

Les chercheurs ont mis le doigt sur des différences de comportement entre les enfants gardés à la maison et ceux fréquentant la crèche.
Ainsi, les enfants en crèche rencontrent moins de problèmes émotionnels. Ils ont trois fois moins de difficultés relationnelles que ceux gardés à la maison. Ils ont également un comportement plus prosocial : ils sont plus empathiques avec les autres enfants, et notamment ils sont gentils avec les plus jeunes.

Et Maria Melchior, chercheuse à l’Inserm, de conclure : « L’accès à un mode de garde collectif entre 0 et 3 ans représente une opportunité pour les enfants qui en bénéficient puisqu’il est associé à un meilleur développement psychologique et émotionnel par la suite. »

Nos Equipes Micro-crèches Lovely BB.

Éducatrice de Jeunes Enfants ou Infirmière 

Directrice

Nos Micro-crèches sont gérées par une directrice Éducatrice de jeunes enfants en charge de l’équipe de professionnelles diplômées et spécialisées dans l’accueil de la petite enfance. C’est une référente technique, justifiant d’au moins 3 années d’expérience
professionnelle auprès de jeunes enfants. Elle garantit et propose au quotidien aux équipes les projets éducatifs et pédagogiques. Elle participe à l’élaboration de projets autour de l’accueil de l’enfant. Elle propose des activités adaptées aux besoins des enfants selon leur âge . Elle gère l’équipe des professionnelles de la petite enfance et participe à leur recrutement.

Le Personnel encadrant diplômé

L’auxiliaire puéricultrice est responsable des enfants. Ses activités suivent leur rythme. Elle organise les jeux et activités d’éveil selon le programme dicté par la Directrice. Elle change les enfants, les fait manger et les guide dans la vie quotidienne. Elle fait preuve de responsabilité et de douceur. Elle est sous le contrôle de l’éducatrice de Jeunes Enfants directrice de la crèche.

ou Animatrice petite enfance  / CAP petite enfance / Justifiant d’un minimum de deux années d’expérience.

ou Assistante maternelle agréée / Justifiant d’un minimum de trois années d’expérience.

Les micro-crèches Lovely BB et l’Anglais

– Lovely BB et l’anglais

« Ça, c’est dog ! dog, dog, dog! », lance le petit Evan, 2 ans, quand on lui montre une image de chien. Cela fait maintenant trois mois que les bambins de la micro-crèche Lovely BB de Bonnières-sur-Seine baignent dans la langue de Shakespeare. Sur l’étagère, on trouve tour à tour des livres en anglais , d’autres ouvrages en français, que les enfants viennent tour à tour attraper pour les tendre aux employés de la crèche.

À coups de jeux divers et variés, de comptines chantées ou de mots du quotidien qui leur sont répétés, ils se familiarisent avec l’anglais. « Go and sit down, Lilou », lance Nora, une professionnelle de la petite enfance, employée à la micro-crèche Lovely BB. « À tout moment, on les habitue à l’anglais, au moment du repas ou même lors du rituel de lavage des mains », explique-t-elle.
« Toute l’équipe parle anglais et français avec les enfants », explique Boutaina Benkirane, présidente des micro-crèches Lovely BB. L’idée est, par toutes ces activités, non pas de leur apprendre l’anglais parce qu’ils sont encore trop jeunes, mais d’habituer leur oreille à cette langue. »

Une demande des parents

L’idée de créer une crèche bilingue est en fait venue des parents. La crèche a mené, avant d’ouvrir en novembre dernier, une petite étude de marché concernant les souhaits des parents à propos d’éventuelles options proposées par l’établissement. « L’anglais est la demande qui revenait le plus souvent comme activité innovante », explique la présidente.

Peu de micro-crèches proposent aujourd’hui ce type d’activité, c’est pourtant dans leurs premières années que les enfants assimilent le mieux les langues, sans les mélanger. « Ils font très bien la différence entre les deux langues », assure Boutaina Benkirane et pour nous il est important que toutes les professionnelles des micro-crèches Lovely BB pratiquent cette activité.