Ils apprennent l’ anglais aux micro-crèches Lovely BB

Le Parisien | 29 Avril 2013, 07h00

La micro-crèche Lovelybb
micro-crèche Lovelybb

« Ça, c’est dog ! dog, dog, dog! », lance le petit Evan, 2 ans, quand on lui montre une image de chien. Cela fait maintenant trois mois que les bambins de la micro-crèche Lovely BB de Bonnières-sur-Seine baignent dans la langue de Shakespeare. Sur l’étagère, on trouve tour à tour des livres en anglais , d’autres ouvrages en français, que les enfants viennent tour à tour attraper pour les tendre aux employés de la crèche.

À coups de jeux divers et variés, de comptines chantées ou de mots du quotidien qui leur sont répétés, ils se familiarisent avec l’anglais. « Go and sit down, Lilou », lance Nora, une professionnelle de la petite enfance, employée à la micro-crèche Lovely BB. « À tout moment, on les habitue à l’anglais, au moment du repas ou même lors du rituel de lavage des mains », explique-t-elle.
« Toute l’équipe parle anglais et français avec les enfants », explique Boutaina Benkirane, présidente des micro-crèches Lovely BB. L’idée est, par toutes ces activités, non pas de leur apprendre l’anglais parce qu’ils sont encore trop jeunes, mais d’habituer leur oreille à cette langue. »

Une demande des parents
L’idée de créer une crèche bilingue est en fait venue des parents. La crèche a mené, avant d’ouvrir en novembre dernier, une petite étude de marché concernant les souhaits des parents à propos d’éventuelles options proposées par l’établissement. « L’anglais est la demande qui revenait le plus souvent comme activité innovante », explique la présidente.
Peu de micro-crèches proposent aujourd’hui ce type d’activité, c’est pourtant dans leurs premières années que les enfants assimilent le mieux les langues, sans les mélanger. « Ils font très bien la différence entre les deux langues », assure Boutaina Benkirane et pour nous il est important que toutes les professionnelles des micro-crèches Lovely BB pratiquent cette activité.